Home > Anii 2000 > Julien Clerc – La Jupe En Laine

Julien Clerc – La Jupe En Laine

Muzică franceză : Julien Clerc
Stil muzical : Chanson

Julien Clerc - La Jupe En Laine

Videoclipul piesei La Jupe En Laine. Titlul este extras de pe cel de-al 21-lea album, Ou S’en Vont Les Avions ? (VIRGIN FRANCE / EMI MUSIC FRANCE) apărut în 2008.

 

Videoclip şi versuri

Text extras din biografia Julien Clerc:

Quand Julien Clerc parle de sa quête, il s’agit de textes. Compositeur et
chanteur, il cherche toujours les mots qui vont faire les chansons, les phrases et les
images qu’il va faire s’envoler. Sa quête est aboutie quand douze textes font sens,
quand douze textes deviennent musique, quand douze textes font un album.

 

Versuri La Jupe En Laine

Des souliers noirs, une jupe en laine, je ne dors plus, tu sais, je veille
Sur son sommeil et tout ce qui la blesse me tue
Je ne vis plus, tu sais, je brûle et tout ce qui la blesse me tue
Jalouse et belle, tu sais, je veille sur son sommeil

Elle se penche, elle se balance
Vous voyez bien que rien ne manque
Ni les silences, ni les serments
Ni les rubans fidèles et bleus, ni les querelles des amoureux

Des souliers noirs, une jupe en laine, je ne dors plus, tu sais, je veille
Sur son sommeil et tout ce qui la blesse me tue

Quand vient le soir, n’allez pas croire
Qu’on fera l’amour dans le noir
Et dans la chambre, elle rit, elle ment
Et moi, je meurs d’amour pour elle
Les autres fois, je pense à elle comme au bon Dieu, sans trop y croire
Le fol espoir de l’amour fou, elle danse, elle chante
Et quand elle sort, j’attends, j’attends
Je prie sûrement

Des souliers noirs, une jupe en laine, je ne dors plus, tu sais, je veille
Sur son sommeil et tout ce qui la blesse me tue

Elle se penche, elle se balance
Vous voyez bien que rien ne manque
Elle change sa robe et l’eau des fleurs
Et moi, je meurs d’amour pour elle
Les autres fois, je pense à elle comme au bon Dieu, sans trop y croire

Les autres fois, je pense à elle comme au bon Dieu, sans trop y croire
Le fol espoir de l’amour fou, elle danse, elle rit
Et quand elle sort, j’attends, j’attends
Je prie sûrement

Des souliers noirs, une jupe en laine, je ne dors plus, tu sais, je veille
Sur son sommeil et tout ce qui la blesse me tue

 

 

You may also like
Julien CLERC – Ce n’est rien

Leave a Reply