Home > Anii 2000 > Renan Luce – La Fille De La Bande

Renan Luce – La Fille De La Bande

Muzică franceză : Renan Luce
Stil muzical : Chanson

Videoclipul La Fille De La Bande, piesă care este de pe albumul Le clan des miros (BARCLAY / UNIVERSAL) apărut în 2009.

 

Videoclip şi versuri

Extras din biografia Renan Luce:

Il a 17 ans, beaucoup d’illusions, mais il se rend compte assez vite qu’à trop tourner autour de son nombril, ses textes vont bientôt s’y noyer dans l’indifférence générale. Heureusement, il y a Georges Brassens, finalement le seul chanteur country français. Cette découverte encourage Renan à peaufiner ses chansons qu’il envisage désormais concises, érudites, un peu loufoques et surtout très libres.

 

Versuri La Fille De La Bande

Les filles c’est rien que des pleureuses
Et nous préférions vivre en bande
De petites excursions foireuses
Dans les galeries marchandes

Elle admirait notre petit monde
Ce petit air de même-pas-peur !
Nous a tapé une de ces blondes
Qu’on fume à la Gary Cooper
A la Gary Cooper

Je ne sais plus qui de nous la siffle
J’oublierai jamais sa réponse
Trois pas vers nous et une gifle
Sans un coup de semonce

Nous avions le regard par terre
Qui a jamais vu de femme nue
Du sang nouveau dans nos artères
Et comme ça elle est devenue
La fille de la bande

La fille de la bande
Mais une bande d’imbéciles heureux
Et bien sûr amoureux
La ville qui était si grande
Est devenue notre terrain de jeu
Et bien sûr dangereux

Mais les filles c’est loin d’être des peureuses
Et nous p’tits voleurs de cabas
Nos têtes brulées mais heureuses
Ont enfilé ces bas

Ce fut l’époque de la place Vendôme
Et du gang des ferrailleurs
De quoi offrir à notre môme
Une vie à la Goldwyn Mayer

La fille de la bande
Mais une bande d’imbéciles heureux
Et bien sûr amoureux
La ville qui était si grande
Est devenue notre terrain de jeu
Et bien sûr dangereux

On aurait dû voir que les dorures
Qu’on accrochait à son vison
Faisaient le bruit de ces serrures
Qui ferment les prisons

Bien sûr la cellules est austère
Mais nous avons cette cover-girl
Qui nous regarde dans son poster
Mais est-ce vraiment Katharine Hepburn
Ou la fille de la bande
La fille de la bande
Mais une bande d’imbéciles heureux
Et bien sûr amoureux
La ville qui était si grande
Est devenue notre terrain de jeu
Et bien sûr dangereux

 

Leave a Reply